Go to content

AgrégationChimie

MG n°18 : Facteurs influençant les équilibres hétérogènes ; dissolution et partage

Introduction

Définition dÂ'un mélange, Dissolution vs partage. Vinaigrette, huile.

Plan

  1. Facteurs influenÃ

    pnt les équilibres
    1. pH Â
      Influence du pH sur composé de type phénol : principe de lÂ'ampoule à décanter

      Florilège / Daumarie p 150
    2. Solvant Â
      Solubilité de NaCl dans lÂ'eau et lÂ'éthanol

      Florilège / Daumarie p 131
  2. Applications
    1. Recristallisation Â
      Réaction de Claisen Schmidt : obtention dÂ'une chalcone

      JD n°90
    2. Catalyse par transfert de phase Â
      Catalyse par transfert de phase : oxydation du styrène par MnO4-

      JFLM2 p 39

Conclusion

Intérêt pour la séparation de composés. Exemple des amines avec chlorydrate.


Influence du pH sur composé de type phénol : principe de lÂ'ampoule à décanter
Florilège / Daumarie p 150

Commentaires : Pour même volume de solvant, on peut avoir une meilleure extraction.
Questions : Quel est le pKa du couple ?
Quelle est lÂ'utilité de lÂ'ampoule à décanter ?
Comment peut-on quantifier le partage ?

Solubilité de NaCl dans lÂ'eau et lÂ'éthanol
Florilège / Daumarie p 131

Commentaires : Assez délicat. La référence du JCE est foireuse.
Dans lÂ'eau : le point équivalent est très tôt.
Questions : Importance du volume ?
QuÂ'est-ce qui régit lÂ'équilibre ?
Pourquoi on nettoie ? Oxyde dÂ'argent.
Quelles électrodes utilise-t-on ? On a besoin du potentiel exact ?
De quoi dépend la solubilité de AgCl ?
Toutes les espèces plus solubles à chaud ?
Ãtapes de la solubilité ? Quels mécanismes en jeux ?
Intérêt de contrôler la solubilité ?
Précision sur la mesure, comment détecter lÂ'équivalence ?
Dissolution, exothermique ? endthermique ? exergonique ?

Réaction de Claisen Schmidt : obtention dÂ'une chalcone
JD n°90

Commentaires : Recristallisation obligatoire.
Impureté soluble car très peu donc on reste en dessous de la solubilité. Dire que pour les impuretés non soluble à chaud on filtre à chaud.
Questions : Quel est le pKa du réactif ?
Il nÂ'y a pas de proton en α de lÂ'autre cétone.
Quel est le principe de la recristallisation ?
Que se passe-t-il sÂ'il y trop ou trop peu de solvant ?
Pourquoi effectue-t-on une filtration à froid ?
Comment peut-on juger de la pureté du produit sur lÂ'aspect des cristaux ?
Comment sait-on si on va avoir des aiguilles ou des macrocristaux ?
Que se passe-t-il si on laisse le barreau aimanté dans la solution ?
Que se passe-t-il si on lave indéfiniment avec de lÂ'éthanol ?
Quel est le principe du banc Köfler ? En général, le point de fusion observé est-il plus élevé ou plus faible que celui attendu ?
Pourquoi yÂ'a t-il un tel écart de température de point de fusion ?
Quel est le lien avec la pureté du produit ?

Commentaires

Mettre du quantitatif. Go to top
Go up