Go to content

AgrégationChimie

MO n°15 : Réactions de substitution électrophile

Plan

  1. SE AR
    1. Acylation de Friedel et Craft : 4-Isobutylanisole
      Lancement,Extraction
      JD n°55-92
    2. Régiosélectivité :
      Nitration du toluène
      CPV
      Blanchard p 135
    3. Application :
      Synthèse de colorants
      Tube à essai
      Souil CAPES p 19 ma manipulation
  2. SE en α d'un carbonyl
    Bromation en α d'un carbonyle
    Filtration,CCM,Point de fusion
    JD n°75

Acylation de Friedel et Craft : 4-Isobutylanisole
JD n°55-92

Modifications : Le pic sort plus tard que prévu. Traitement du brut de la 92 : diviser la quantité de phase aqueuse par 3 pour l'hydrolyse.
Commentaires : lavage acide : enlève Al (Al3+) ; lavage basique : enlève chlorure (carboxylate) ; pas lavage basique en premier, sinon Al(OH)3 précipite ; montage de garde (mal expliqué dans le JD) : fiole de garde suivie de fiole avec soude, acyle désactivant : pas de polyacylation.
Partir de Friedel-Craft et dire qu'ici, stœchiométrique mais OK.
Dire qu'ici, acylation, C=0, donc stœchiométrique mais alkylation catalytique marche.
Si le lavage marche pas à cause de l'émulsion, ajouter un peu de soude.
Mettre un peu d'indicateur coloré dans la fiole de soude ?
Lavage à l'eau /acide: détruit le chlorure d'acide.
Phase orga trouble : acide, la soude permet de passer au carboxylate. pour solubiliser en phase organique.

Questions : Pourquoi faut-il activer l'électrophile ?
Pourquoi y'a-t-il une coloration ? Il y a un transfert de charge. Il y a disparition de la couleur lors du lavage : on a fait une complexation compétitive.
Quelles sont les précaution à prendre pour manipuler un chlorure d'acide ?
Ils sont lacrymogène. Il faut faire un lavage à la soude de la verrerie.
Quel est le problème des réactions d'alkylation ?
Il peut y avoir des polyalkylations. Ici c'est impossible, mais plus stœchiométrique.
Où est la phase organique ?
Pourquoi a-t-on 100% de para ?
Le méthoxy est génant et désactivant.


Nitration du toluène
Blanchard p 135

Modifications : CPV: SE30:Tfour : 120 °C Tinjecteur : 210°C Tdétecteur : 210°C
préparer mproduit : 50mg, 100mg, 150mg pour 200mg étalon, ne pas oublier d’ajouter étalon (nonane) au brut, tracer Ai/Ae=f(mi/me), passe par origine
Commentaires : étalon interne : pur, bien résolu, temps de rétention proche, concentration proche et supérieure (réponse linéaire du détecteur), inerte vis à vis de l’échantillon ; on s’affranchit du volume injecté, du détecteur.
Questions : Ion nitronium, comment il est obtenu ?
Principe de la CPV ?
Carbowax polaire ou non ? Ici SE 30 donc séparation par T° ébullition.
Si pas d'étalon, on fait comment ?

Synthèse de colorants
Souil CAPES p 19

Commentaires : Électrophile : diazonium.
Colorants diazoïque
Questions : Nom de NO2+ ? Nitrosonium.
Pourquoi les molécules sont colorées ?
Go to top
Go up